Le Propecia / finasteride pour un jeune homme dans la vingtaine? Avez-vous déjà eu des retours de clients sur des effets secondaires ?

Un homme de 31 ansil y a 4 ans
homme de 26 ans en bonne santé et en forme. TDAH et Anxiété
0 j'aime
675 vues
2 jours

Raphaël Parent · il y a 4 ans
Bonjour,
Le finastéride agit en diminuant la conversion de la testostérone en DHT, une forme plus puissante de la testostérone. La DHT joue un rôle central dans l'alopécie androgénétique (ou calvitie) en diminuant la croissance des cheveux et entrainant la mort des follicules.
Bien qu'il s'agit d'un médicament généralement bien toléré et sécuritaire, il cause fréquemment des effets secondaires sexuels, comme une diminution de la libido, de la dysfonction érectile, une difficulté à atteindre l'orgasme et des troubles d'éjaculation. L'incidence de ces effets secondaires varie d'environ 2 à 19% dans les études, mais a atteint jusqu'à 90% dans une étude basée sur des entrevues standardisées publiée en 2011. Habituellement, ces effets ne sont pas permanents et se dissipent après l'arrêt du traitement. Par contre, dans la même étude, les effets secondaires sexuels persistaient en moyenne 3 ans après l'arrêt du traitement et 20% des patients présentaient encore ces effets plus de 6 ans après l'arrêt. Par contre, cette analyse ne permet pas de déterminer la véritable incidence des effets indésirables sexuels persistants à cause de ses nombreuses limitations. Des études supplémentaires sont donc nécessaires pour valider ces résultats. D'autres effets indésirables moins fréquents incluent des chutes de pression artérielle, des étourdissements et de la gynécomastie.
De plus, l'efficacité du finastéride pour la repousse des cheveux est modeste. Dans les études, les premiers bénéfices sont apparus après 3 mois de traitement. Après 6 à 12 mois, la repousse de cheveux moyenne était 9% plus élevé avec le finastéride par rapport au placebo et cette différence continuait de s'accroître avec le temps. Après 4 ans, la repousse de cheveux était 24% supérieure au placebo. De plus, 67% des patients ont obtenu une réponse cliniquement significative après 2 ans de traitement.
Pour prendre une décision, il importe d'évaluer les risques et les bénéfices du traitement, car comme avec tous médicaments, il y a un risque d'effet indésirable. Est-ce que les bénéfices du médicament l'emportent sur les risques ? Est-ce que l'efficacité modeste du finastéride vaut la peine de courir le risque d'effets indésirables sexuels ? Ce sont toutes des questions qui doivent être abordées avec votre médecin et votre pharmacien.
Avant de se tourner vers le finastéride, des alternatives mieux tolérées peuvent être tentées, comme l'application de minoxidil topique, la luminothérapie laser à basse intensité (LLLT), les thérapies à base de plasma riche en plaquettes (PRP) et la greffe de cheveux.
En espérant que ma réponse vous éclaire un peu,
Raphaël Parent, Pharmacien

0 j'aime

Vous cherchez des réponses fiables ?
Explorez les questions auxquelles répondent de vrais professionnels de la santé !